• Fécamp

    Le marché aux poissons à Fécamp

    Port de pêche proche de la criée,

    Vente directe aux particuliers

    tous les mardis matin,

    les vendredis et Samedis

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

  • Produits de la mer

    Nos préparations prêt à cuisiner

    Le plaisir du goût dans votre assiette

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

  • Port de Fécamp

    Le goût du large en Normandie

    Les embruns et l'air iodé

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

  • Boutique sur le port

    Le Marché aux Poissons

    Ouvert tous les mardis matins,

    les vendredis et samedis

    de 9h à 12h30 et de 15h à 19h.

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

  • Marché aux Poissons

    Sortie du port de pêche à Fécamp

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

  • Pêche fraîche
       

    Saumon, Cabillaud, Maquereau, Turbot, Sole, Dorade ...

    Huîtres, Tourteaux, Moules de bouchot, Gambas, Homard ...

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

  • Bateau de pêche

    Livraison quotidienne sur les quais,

    à la criée du port de Fécamp

    BOUTIQUE EN LIGNE  ⇒ 

Le marché aux poissons – Vente aux particuliers

Le Marché aux poissons à Fécamp

Mareyeur, Grossiste en produits de la mer sur le port de Fécamp

Vente de poissons frais, fumés, salés, en gros, demi-gros à Fécamp

Le marché aux poissons c’est aussi la vente aux particuliers tous les mardis matin, les vendredis et les samedis de 9h à 12h30 –  15h à 19h.

Nos offres et promos sont remis à jour chaque jeudi sur notre boutique en ligne, pour un retrait le week-end.

Ports d’approvisionnements:

Fécamp, Dieppe, Boulogne sur mer, Grandcamp, Port en Bessin, St.Quay, Erquy, Roscoff, Audierne, Concarneau, Quiberon.

Les ventes se font  5 ou 6 jours sur 7 selon les ports. Les 1 ère ventes dès 5h00 du matin jusqu’à 7h00 en fonction des apports provenant des bateaux de pêche. En criée les poissons sont récoltés auprès des pêcheurs, triés, calibrés, glacés, classés par bateaux, par espèces, par qualité et par taille: E pour extra, A pour normal, B: qualité médiocre.

Les lots sont identifiés et enregistrés sur le système de vente informatique pour sa mise aux enchères.

Les enchères se font désormais avec des cadrans informatiques(ordinateurs). Cela concerne les enchères descendantes ou montantes selon les criées.

Une fois les lots achetés, ils sont ramenés pour la criée de Fécamp dans notre magasin « Le Marché aux Poissons », pour les autres criées livrés par notre transporteur.

Le poisson est contrôlé:

Particulièrement sur sa Fraîcheur, sa qualité, sa taille. Ensuite les produits sont mis en caisses, glacés puis entreposés en chambre froide. Les vendeurs s’activent à envoyer leurs cours aux différents clients. Aussitôt les poissons vendus repartent par camions frigorifiques vers leur destinataire final dans la région de Fécamp, Le Havre, Paris, Sud de la France, Luxembourg etc….

Nos clients sont pour l’essentiel: 

Les restaurateurs, les poissonniers, les grossistes, les supermarchés et les centrales d’achats. Sans oublier les particuliers qui achètent directement à notre boutique sur le port de Fécamp « Le marché aux poissons ».

Le Marché aux Poissons Fécamp

LES MODES DE PECHE

Le Chalut

Technique la plus employée en france: c'est un grand filet de forme conique,remorqué par un ou deux bateaux à l'aide de câbles, il peut fonctionner entre deux eaux,ce qui s'apelle un chalut "Pélagique" ou sur le fond "un chalut de fond",au bout d'un certain temps de traîne,variable selon les types de pêche,le chalut est remonté à bord du chalutier,le poisson est alors concentré au fond de la poche qui est ouverte sur le pont du chalutier,le poisson sera ensuite trié,éviscéré puis glacé en cale: cette technique est utilisé par les bateaux se nommant "Chalutier".

les espèces pêchées au chalut: poissons plats, lotte, cabillaud, églefin, merlan, langoustines, crevettes, harengs, maquereau, thon, bar, anchois, sardine, encornet, chinchard, roussette, raie, merlan etc...

 

 

Le Casier

Le casier est une sorte de nasse, constituée d'une armature rigide (bois,métal,plastique)sur laquelle est tendu un filet pour former une cage, les proies entrent dans le piège par une ou plusieurs ouvertures aménagées sur les côtés ou sur une partie supérieure de l'engin, un appât est généralement placé dans le casier pour en augmenter l'efficacité, cette technique est essentiellement employée pour capturer des crustacés, le casier est posé sur le fond, un par un ou en série, le bateau employant cette technique est nommé un "Caseyeur".

les epèces pêchées au casier: araignée, homard, langouste, tourteau, bulot.

La Senne

C'est un vaste filet qui capture le poisson par encerclement ( filet tournant). Le fond de l'engin est ensuite fermé et la senne est remontée progressivement à bord pour former, en fin de manoeuvre une poche réduite dans laquelle le poisson est concentré, ce dernier est remonté à bord avec une sorte de grande épuisette soutenue par un palan, certaines sennes peuvent être de grandes dimensions (jusqu'à 1500 m de circonférence pour 200 m de profondeur). les petits bateaux utilisant cette technique de pêche sont appelés également "Bolincheur".

les espèces pêchées à la senne: thon blanc, thon rouge, merlan, grondin, dorade, maquereau, anchois, sardine etc...

Le Filet

Le Filet est un réseau de mailles de dimensions uniformes adaptées à l'espèce recherchée,la nappe de filet le plus souvent rectangulaire,est tendue sur deux cordes ( ou ralingues),la ralingue supérieure est généralement garnie de flotteurs,tandis que la ralingue inférieur est plombée,le filet peut rester au même endroit le temps de la pêche (il est calé entre 2 eaux ou sur le fond), ou dériver comme le filet à germon, il existe de nombreuses façons de monter les filets,on distingue les filets droits qui capturent les poissons par les ouïes,des filets "emmêlants" dans lesquels les poissons restent accrochés par des aspérités du corps, les filets trémails sont constitués d'une nappe centrale de petit maillage et de deux nappes extérieures de plus grand maillage,le poisson pousse sur la nappe centrale qui passe dans une maille de nappe extérieure et se retrouve ainsi prisonnier dans une poche, les bateaux utilisant ce mode de pêche se nomment des " Fileyeurs".

Les espèces pêchées au filet: maigre, sébaste, cabillaud, merlan, sole, roussette, carrelet, raie etc....

La Ligne

Le top du top qualité, ligne à la main ou ligne à la traîne, cannes, palangre, des hameçons fixés à l'extrémité d'une ligne

espèces pêchées a la ligne: Lieu jaune, bar, merlan, maquereaux, congre, limande etc...

La drague

c'est un engin de pêche traîné sur le fond, constitué d'une armature sur laquelle est fixée une poche en filet ou des anneaux métalliques et d'une barre inférieure munie de lames (couteaux) métalliques ou de dents pour déterrer les coquillages enfouis dans le sable par exemple.

espèces pêchées par la drague: amande, vernis, coquille st.jacques

La pêche à pieds

Toute simple on ramasse à pieds les espèces enfouis dans le sable, sur les rochers,etc

espèces pêchées à pieds: couteaux, palourde etc

La plongée

l'homme est l'outil de travail c'est lui qui plonge pour aller chercher les coquillages etc..

espèces pêchées en plongée: oursins

 

 

La Palangre

Constituée d'une ligne principale pouvant mesurer plusieurs centaines de mètres, sur cette ligne sont fixés des fils fins de longueur et d'espacements variables,terminés par un hameçon ( d'une vingtaine à plusieurs centaines), il est alors nécessaire d'automatiser la pêche, la palangre peut pêcher en pleine eau ou sur le fond,dériver ou rester fixe,le choix de l'appât,du type d'hameçon et des lieux de pêche s'effectue en fonction de l'espèce ciblée, le bateau employant cette technique est appelé " palangrier " ou "cordier".

les espèces pechées a la palangre: le thon, julienne, lingue, maigre.

 

Zones de pêche

ZONE 27.II: Mers de Norvège, spitzberg et île aux ours

ZONZ 27.III: Mer Baltique, skagerrak, kattegat, sound, belt et mer Baltique

ZONE 27.VI: Ouest écosse, rockall, nord ouest de l'écosse et nord de l’Irlande

ZONE 27.VII: Notre zone de pêche :  Manche et mers celtiques, mer d’Irlande, ouest de l’Irlande, banc de porcupine, manche orientale et occidentale, canal de bristol, mer celtique septentrionale et méridionale et sud ouest de l'irlande, est et ouest

 

Sur les étiquettes la mention est également Péché en atlantique nord est la Zone détaillée est désormais obligatoire sur les affichages pour les consommateurs.

Cuisiner le poisson

Les différents modes de cuisson

 

Le poisson se prête à une multitude de préparations. La plupart sont très rapides. Et un même poisson peut être cuit de plusieurs façons.

Voici neuf modes de cuisson, tous plus savoureux et faciles les uns que les autres.

Attention, le temps de cuisson est très important. Il est donné ici à titre indicatif

Pour une darne de lieu de 200g.

 

À la vapeur : 5 – 6 mn

Cette cuisson permet au poisson de garder tout son goût. Le récipient où est placé le poisson doit être bien fermé et le liquide, salé, poivré, est de préférence aromatisé avec des herbes, ou des petits légumes.

 

Au four : 10 – 15 mn

Ce n'est pas parce qu'elle est simple que la cuisson au four ne demande pas beaucoup de soins. Car la plupart des poissons se dessèchent si on les expose à la chaleur sans les hydrater. Il est donc indispensable de mettre de l'eau, du vin ou du fumet de poisson dans le plat de cuisson. Quelques gouttes d'huile, des échalotes ou un lit de légumes finement hachés seront les bienvenus. Et n'oubliez pas d'arroser régulièrement votre poisson, surtout s'il est maigre ! vous pouvez aussi le recouvrir d'une épaisse couche de légumes ou l'envelopper de feuilles (laitue, chou...).

Au four, la cuisson de gros poissons se pratique à 180°C, à 200°C pour les petits poissons

 

Au micro-ondes : 1 – 2,5 mn

Frais ou surgelés, les filets cuisent très bien au micro-ondes dans un plat fermé. Vous prendrez soin de les choisir de même épaisseur. Rabattez la queue du filet moins épaisse pour égaliser l'épaisseur.

Répartir sur toute la surface du plat pour obtenir une cuisson uniforme.

Les temps de cuisson : ◾Filets minces (moins de 1 cm) : 1 minute ◾Filets normaux (2 cm) : 2 minutes ◾Filets épais (3 cm) : 2,5 minutes

 

Pocher : 6 – 8 mn

Pocher consiste à plonger un poisson dans un liquide qui mettra en valeur sa saveur sans la masquer. Ce peut être de l'eau salée, un court-bouillon ou un fumet (préparé avec les arêtes et la tête). Le liquide peut être froid au départ : il y a alors échange maximum de saveur entre la chair du poisson et le liquide, qui pourra ainsi devenir une base de sauce. Il peut aussi être chaud, frémissant mais non bouillant. Saisi, le poisson conservera alors toute sa saveur originelle.

Pocher constitue un mode de cuisson idéal pour les poissons à chair ferme : le saumon, la truite, la sole, le turbot...

 

Griller : 3 – 4 mn de chaque côté

Le grill (plaque ou barbecue) est une technique très facile à employer. Mais respectez des règles simples, car une trop forte chaleur peut endommager le poisson.

Il faut donc bien régler la distance entre la source de chaleur et celui-ci.

Plus le poisson est épais, plus la distance doit être grande, pour bien laisser le temps à la chair intérieure de cuire. N'écaillez pas le poisson, il n'en sera que plus moelleux. Et pour empêcher au poisson d'attacher au grill, on aura tout intérêt à les huiler avant cuisson.

 

En papillote : 8 – 10 mn

La cuisson en papillote est très facile a réaliser au four, sur le barbecue ou même à la vapeur. Disposez sur une feuille d'aluminium une garniture de petits légumes aromatiques (fenouil, échalotes, carottes) et, au dessus, le poisson. Rajoutez une couche de légumes. Parfumez-le avec quelques gouttes d'huile d'olive. Enfin refermez votre papillotte. Dés que la papillote est gonflée, le poisson est cuit.

 

Meunière et à l'anglaise : 7 – 10 mn

La cuisson meunière se fait à la poêle ou en sauteuse, avec des darnes ou filets préalablement passés dans du lait et roulés dans la farine.

La cuisson à l'anglaise applique le même principe, mais exclusivement au filet et au poissons désarêtés et passés à la chapelure ou à la mie de pain.

Vous pouvez également cuire les tranches de poissons à la poêle. Avec les poissons gras, inutile d'utiliser un corps gras. Commencez simplement la cuisson à feu doux et finissez à feu vif pour faire dorer.

 

Braiser : 10 mn

On laisse doucement cuire le poisson avec des herbes et des légumes, mouillé au vin blanc ou rouge - c'est le principe de la matelote -, ou encore au fumet de poisson. Les échanges aromatiques entre tous ces ingrédients produisent une sauce d'accompagnement très savoureuse. Cette cuisson convient bien aux poissons à chair ferme : congre, anguille...

 

Frire : 6 – 8 mn

La friture convient spécialement aux petits poissons. Attention : une trop forte chaleur du corps gras cuirait l'extérieur des poissons sans en cuire l'intérieur. Un conseil : enrobez vos poissons avant de les frire (les passer dans du lait, puis dans la farine). Cela les protège tout en formant une croûte délicieuse.

(source france agrimer)

Cuisson des coquillages et crustacés

HOMARD

Court-bouillon très poivré,dès que l'eau bouille le plongez 10 mn maximum selon la taille

 

TOURTEAU

Pour le cuire il doit être mort, court-bouillon,départ eau froide 20 mn dès ébullition

 

BULOTS

3 litres d'eau,thyn,laurier,2 oignons en rondelles,sel,poivre - laver les bulots à grande eau,puis les faire dégorger pendant 20 mn dans de l'eau froide avec une poignée de gros sel,laver dans plusieurs eaux pour enlever leur bave.Faire un court-bouillon avec tous les ingrédients,à ébullition y jeter les bulots et laisser cuire 15 mn, sortir les bulots et les laisser refroidir, ou les manger tiède selon votre goût.

 

BIGORNEAUX (vignots):

Pour 1 kg: 3 litres d'eau,1 cuil à café de sel,2 cuil à café de poivre,laver les bigorneaux à grande eau,les mettre dans une casserole d'eau froide,saler,poivrer,faire chauffer très lentement sur feu doux,laisser frémir sans bouillir pendant 10 mn,laisser refroidir dans le bouillon,servir froid ou tiède selon votre goût.

 

MOULES:

Pour la cuisson des moules, il est tout d’abord nécessaire de les nettoyer à l’eau claire et de trier les éventuelles moules qui resteraient ouvertes après le lavage.  Ensuite, placez les moules dans une sauteuse ou une cocotte à couvert sur feu doux, après les avoir mouillées au vin blanc ou à l’eau. Attention à bien surveiller la cuisson, les moules sont prêtes dès qu'elles commencent à s'ouvrir. Conserver les moules dans leur jus de cuisson pour éviter qu'elles ne se déshydratent.

 

ETRILLES:

Pour la saveur: 1 litre de cidre sec,Gros sel,poivre,bouquet garni,1 clou de girofle,3 oignons,3 carottes en rondelles. Faire un court-bouillon avec tous ces ingrédients,faire bouillir 30 mn,plonger les étrilles et laisser reprendre l'ébullition,maintenir à gros bouillon 5 mn,sortir les étrilles et les laisser refroidir avant de servir.

 

LANGOUSTINES

Plonges-les dans l'eau bouillante, pas plus de 3 mn, les langoustines sont cuites lorsqu'elles remontent à la surface.

 

CREVETTES VIVANTES

Pour 500 grs de crevettes :1 litre d'eau,0.5 litre de cidre sec,1 pincée de gros sel,10 tours de moulin à poivre,mettre le cidre,l'eau,le sel et le poivre,faire bouilir doucement,y jeter les crevettes,laisser cuire 5 mn.

 

BOUQUETS VIVANTS:

Pour 500 grs de bouquets: 2 litres d'eau,2 échalotes,1 bouquet garni,1 poignée de gros sel,poivre.Faire un court-bouillon avec tous ces ingrédients,laisser cuire 15 mn,y jeter les bouquets,laisser prendre un ou deux bouillons pendant 5 mn.

Omégas 3

Omégas 3, c’est ma santé

OMEGAS 3

Le Rôle des lipides dans l’alimentation a soulevé de nombreux débats et controverses ces derniers temps, les recherches ont énormément progressé et les nutritionnistes sont aujourd’hui unanimes : l’Idéal pour notre santé serait de consommer du poisson régulièrement, même en faible quantité Les lipides jouent différents rôles au sein de l’organisme dont celui de carburant pour satisfaire les besoins en énergie des cellules, ils agissent également auprès des vitamines en transportant et solubilisant les vitamines liposolubles.

Certains constituant des lipides, les acides-gras essentiels, sont indispensables à la croissance et à de nombreux procéssus vitaux, on estime d’ailleurs que dans l’alimentation française, les lipides fournissent 35 à 45 % de l’énergie totale, or selon les recommandations des nutritionnistes, il serait souhaitable de ne pas dépasser un taux de 30 à 35%, tout le monde sait qu’un excès de lipides dans l’alimentation quotidienne peut conduire à une prise de poids indésirable, mais le plus grave pour un régime riche en lipides c’est qu’il peut conduire à des maladies cardio-vasculaires dès que l’apport en graisses d’origine animale dépasse 10% de l’énergie totale.

LES DIFFÉRENTS ACIDES-GRAS:

Dans tous les aliments que nous consommons quotidiennement, il existe un nombre important de graisses qui n’ont pas le même effet sur notre organisme. Il existe deux grandes familles d’acides-gras : – les acides-gras saturés : beurre, fromage,viandes,oeufs,etc… présente l’inconvénient d’augmenter le taux de cholestérol dans le sang. -les acides-gras mono-saturés: l’huile d’olive ou le colza sont bénéfiques car ils sont capables d’abaisser le « mauvais » cholestérol sanguin, sans réduire le bon. Quand aux huiles riches en acides-gras poly-saturés: huiles végétales,graisses des poissons gras, elles peuvent entraîner une baisse significative du taux de cholestérol total.

LE BIEN FONDE DES OMEGAS-3 ET OMEGAS-6:

ce sont des acides gras essentiels qui ne peuvent pas être synthétisés par notre organisme, c’est pourquoi il est indispensable qu’ils soient apportés par notre alimentation. Omégas-6: dans les huiles de pépins de raisin, de tournesol,de noix,de maïs et de soja, ils abaissent le taux de cholestérol et protègent les parois des vaisseaux sanguins. Omégas-3: très abondant dans l’huile de noix, de colza et de soja mais également dans les poissons gras: saumon,sardine,hareng,thon, ils s’opposent à la formation de caillots dans le réseau vasculaire de circulation sanguine, ils one des rôles structurels indispensables aux cellules nerveuses et cérébrales, jouent un rôle important dans la formation de la rétine et réduisent les réactions inflammatoires, les quantités nécessaires d’acides-gras Omégas-3 sont relativement faibles (env 1.5 à 3 grammes par jour), le besoin journalier est largement couvert avec une portion de 100 à 150 grs de poisson gras.

LES CRUSTACÉS ET LES FRUITS DE MER PEUVENT-ILS AGGRAVER LES PROBLÈMES DE CHOLESTÉROL ?

La plupart des crustacés ( crevettes, langoustines, langoustes) contiennent en effet une quantité importante de cholestérol, toutefois une grande partie de ce cholestérol se situe dans la tête des crustacés. En évitant de manger leur tête, on peut donc sans crainte les laisser chatouiller nos papilles. Quand aux Fruits de mer, ils contiennent de petites quantités d’acides-gras essentiels qui jouent un rôle protecteur contre les maladie cardio-vasculaires et permettent le fonctionnement cellulaire au niveau du cerveau et de la rétine.

FAUT-IL MANGER DU POISSON TOUS LES JOURS ?

Il n’est pas indispensable de manger du poisson tous les jours et en grandes quantités pour bénéficier des effets positifs propres aux acides-gras: Oméga-3 : l’important est de consommer

CONTACT – PLAN D’ACCÈS

Complétez le formulaire de contact ci-dessous

Fécamp

Depuis plusieurs siècles, Fécamp est un important port de pêche de la Côte normande. Longtemps réputée pour ses goélettes et ses chalutiers morutiers (la "Grande pêche") au large de Terre-Neuve et de l'Islande, la flottille du port ne comprend plus que des unités de grande pêche.

Restaurants partenaires

Dans tous ces restaurants partenaires, vous trouverez un large choix de nos produits:
– moules, coquillages, crustacés et poissons frais.
Autour de fécamp

LA PETITE AUBERGE   19,route de vallée 76400 Ganzeville. Tél: 0235288066

 

 A Fécamp

RESTAURANT – PIZZERIA  LE SPAZIO    Avenue Jean Lorrain  ( direct. dieppe) Tél: 0235289557

FERME DE  LA CHAPELLE : Route du phare.Tél: 0235101212 ( côte de la vierge)

 

Dans le centre ville de Fécamp

CHEZ MAMIE RENEE: Place charles de gaulle.Tél: 0235271042

BRASSERIE LE MAUPASSANT: Avenue gambetta. Tél: 0235295511

 

 Sur le Quai Bérigny de Fécamp

LE PIANO: Tél : 0235108606   

LA MAREE: Tél: 0235293915  

LE BARBICAN: 0227305995

LE BIERIGNY BAR A TAPAS:  Tél: 0955363252

 

Place Nicolas Selle à Fécamp

LE MELE.ANGE:  Tél: 0982252009        

CREPERIE LE FORBAN:  Tél: 0235100302

CHEZ NOUNOUTE:  Tél: 0235293808

LA MATELOTE:  Tél:0227304421

 

Sur le Quai Vicomté et tout proche à Fécamp

LA MARINE: Tél: 0235281594 

LE VICOMTE: Tél: 0235284763

 

Sur La Plage et le Bord de Mer

LA FLIBUSTE: Tél: 0235292325        

 LES VOILES BLANCHES: Tél: 023293363

LE REIDROC:  Tél: 0235281055     

LA SUITE:  Tél: 0235283131

 

 A Etretat

LE BISTRETATAIS: Tél: 0235288943 

 

A Veulettes sur Mer

RESTAURANT DU CASINO:  Tél: 0235579300  

 

A Yport

RESTAURANT LA SIRENE: Tél: 0235273187        LE NAUTIQUE: Tél: 0235297610

 

A Saint.joint de bruneval

LA FRITE D’OR : Tél: 0235202614

 

Le Havre

JEAN LUC TARTARIN: Tél: 0235454620          

LA FLEUR DE SEL: Tél: 0235436810

LE SORRENTO: Tél: 0235225584                       

LE KIRIO: Tél: 0235512020

TAVERNE PAILLETTE: Tél: 0235413150           

LA PETITE BROCANTE: Tél: 0235214220

LES ARCADES PORTUGAISES:  Tél: 0235482568   à Sainte Adresse

DESJARDIN BRASSERIE: Tél: 0235315599 à Montivilliers mais également à trouville-alliquerville.