Coquilles Saint Jacques

Pour 1 Kg environ 5/6 pièces. Les Coquilles Saint-Jacques (espèce Pecten Maximus d’Atlantique ou Pecten Jacobaeus de Méditerranée) voient leur teneur nutritionnelle varier en fonction de la présence du corail. La noix, très riche en protéines, est pauvre en graisses. La formation du corail, de novembre à mars, dépend du lieu où se trouve la coquille.

Effacer
UGS : N/A Catégorie :

Description

La coquille Saint-Jacques est le nom commun du mollusque bivalve Pecten maximus, dont l’élevage définit la pectiniculture. Toutefois, la Saint-Jacques est un nom commun appliqué principalement à l’une des nombreuses espèces de palourdes d’eau de mer dans la famille des Pectinidés, les coquilles Saint-Jacques. Le nom de « Saint-Jacques » est aussi parfois appliqué à des espèces dans d’autres familles étroitement liées au sein de la superfamille Pectinoidea.

Comme la plupart des coquillages, la Saint-Jacques est un aliment-santé : riche en protéines et dépourvu de matières grasses ( moins de 1 %)

LA SAISON D’OCTOBRE A MAI

Comment choisir ses Coquilles St-jacques ?
Puisque l’OMC a décidé que des simples pétoncles importés peuvent désormais s’appeler  » Coquilles St-Jacques « , il est préférable d’acheter des produits frais, surtout que c’est une des principales activités de pêche de notre région fort de nombreux coquillards dans les ports du Havre, de Fécamp et de Dieppe

Les Coquilles doivent être vivantes au moment de l’achat, entières la fermeture hermétique de la coquille est un signe de fraîcheur.

Où Conserver les Coquilles St-Jacques ?
Les coquilles doivent être conservées au réfrigérateur dans le bac à légumes, à une température comprise entre 6 et 8 °, il est cependant recommander de ne pas tarder à la consommer.

Comment préparer une Coquille St-Jacques ?
plutôt à la pôele en évitant d’intégrer des sauces ou des ingrédients trop marqués qui risqueraient de masquer le goût, elle se marie très bien avec les légumes de saison, un peu de beurre frémissant ou de crème suffisent à révéler des saveurs qui ne demandent qu’à s’épanouir

Quelle cuisson ?
La coquilles St-Jacques est très délicate, elle ne supporte pas les cuissons trop brutales, il faut savoir l’épargner d’une agression thermique qui nuirait à l’épanouissement de ses arômes subtils. Trop cuite, la chair devient caoutchouteuse et perd beaucoup de son goût. Il est donc conseillé de procéder à une cuisson très légère, tout juste 2 à 3 mn, un simple aller-retour dans une pôele chaude et la coquille est prête à déguster !

Qu’est ce que le corail ?
la coquille st-jacque est un mollusque hermaphrodite, il est à la fois mâle et femelle ! ce que l’on appelle le corail est en réalité sa glande génitale, la partie mâle est blanche ivoire et la partie femelle est rouge-orangée, le corail apparaît dans les coquilles de façon cyclique, quelques mois avant la période de reproduction, la date d’apparition du corail diffère en fonction de l’origine des coquilles. c’est ce qui explique que certaines soient coraillées et d’autres non.

Et la Diététique dans tout ça? le coquillage contient en outre du magnésium, du phospohore et de nombreuses vitamines du groupe B.

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Coquilles st jacques

les 1kg env, les 6 kg